Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités

L'actualité en détail

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

L'appel à projets PCAE est lancé

8 400 000€, c’est le montant de l’enveloppe globale allouée cette année au Plan de Compétitivité et d'Adaptation des Exploitations Agricoles (PCAE). Dépôt des dossiers, le 25 mai.

 

Ce dispositif* permet aux exploitations agricoles de s’adapter aux enjeux de demain en accompagnant les investissements destinés à développer leurs performances. Les taux d’aide varient de 30 à 40% pour des investissements productifs et peuvent atteindre jusqu’à 70% pour les investissements non-productifs, à cela s’ajoutent des majorations possibles. 

 

«Les fonds PCAE sont accessibles pour des projets liés à la protection des ressources en eau, aux économies d’énergie, à la modernisation en élevage, en filières végétales» précise Bruno Roussel, Vice-président de la Chambre d’agriculture du Nord-Pas-de-Calais. «La forme d’appel à projets peut paraître complexe : grille de points, critères de sélection... Cela entraîne des délais plus longs entre le dépôt du projet, l’instruction, la réponse et le paiement, mais c’est une vraie opportunité à saisir». José Harbonnier, éleveur à Gommegnies dans le Nord l’a bien compris, appuyé par les conseillers de la Chambre d’Agriculture, il a déposé son dossier en 2016 «J’étais en location à plusieurs km de mon domicile. Je n’avais pas les moyens d’acheter ou d’agrandir, l’investissement était trop lourd. Construire un bâtiment d’élevage et de stockage chez moi me paraissait donc impossible, jusqu’au jour où un conseiller de la Chambre m’a ouvert les yeux».
Après un temps de réflexion, l’éleveur saute finalement le pas «tout s’est ensuite enchaîné très vite. J’ai été en contact avec Bertrand Flament, conseiller bâtiment pour définir plus précisément mon projet, puis un autre conseiller est venu réaliser les dossiers DEXEL nécessaires et enfin Anne-Lise Deloge a pris le relai dans la transmission et suivi le dossier de demande d’aide auprès de la DDTM». Derrière son projet, c’est toute une équipe pluridisciplinaire aux compétences variées qui s’est mobilisée pour lui permettre de disposer de bâtiments et de matériels fonctionnels. 

 

Un confort de travail et une efficacité retrouvés 

Evalué à 150 000€, le projet de l’exploitant a été accepté et inclut un nouveau bâtiment vaches allaitantes, un bâtiment de stockage de foin ainsi que l’achat d'une faneuse. 80% du montant a été subventionné «Si je n’avais pas eu cette aide, je serais toujours dans des bâtiments qui ne m’appartiennent pas. Je passerais 3h de plus de travail par jour avec le risque de rater des vêlages. Aujourd’hui, j’ai gagné en autonomie, en confort de travail et en efficacité». L’ancien système a fait place à un système plus souple grâce notamment au couloir d’alimentation qui permet de nourrir les animaux en une demi-heure.
Concernant la constitution du dossier, José Harbonnier s’en est entièrement remis aux conseillers de la Chambre d’Agriculture «Je suis avant tout un homme de terrain, je me sentais incapable de le faire seul. Il faut avoir des connaissances plus approfondies pour monter le dossier, savoir décrypter les demandes. J’ai été épaulé, accompagné et cela en valait en peine. Si c’était à refaire, ce serait sans hésitation !»

 

*8 400 000€ proviennent des fonds européens FEADER (36%), de l’Etat (16%), de l’Agence de l’Eau Artois Picardie (24%) et du Conseil Régional (24%)

 

A savoir :

  • Attention, les mesures spécifiques à la diversification devraient être ouvertes cet été mais la date n’est pas encore connue à ce jour.
  • Des points supplémentaires et des majorations sont prévus pour les jeunes agriculteurs. 


Vos contacts : 

Grâce à ses équipes spécialisées et complémentaires, la Chambre d’agriculture vous accompagne dans la définition de votre projet, dans les différentes démarches administratives (DEXEL, dossier ICPE, demande de permis de construire…), dans le montage du dossier voire la réalisation d’un diagnostic si besoin.

  • Service Bâtiment-équipements /Service Energie : Véronique Rouget - tel : 03 21 60 57 56
  • Service Productions animales et fourrages : Colette Wacheux - tel : 03 21 60 57 70
  • Service Environnement : Catherine Charpentier -  tel : 03 62 61 42 35
  • Pôle légumes : Catherine Langue - tel : 03 21 52 83 99