Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Alimentation des génisses de 0 à 6 mois: moins de tracas, plus de résultats!

Alimentation des génisses de 0 à 6 mois: moins de tracas, plus de résultats!

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le plan constant, une simplification de l’allaitement qui facilite l'organisation du travail. Bertrand Caffin et Joël Lardier, éleveurs à FICHEUX témoignent.

 

En GAEC depuis 11 ans, ces deux Bertrand et Joël travaillent ensemble sur l’atelier lait et ont adopté le plan constant pour une meilleure organisation du travail et optimisation de leur temps. Ils nous expliquent. 


Quelle est votre organisation en nurserie ? 
Depuis 2008, nous allaitons tous nos veaux en plan constant. Avec l’accompagnement du Groupe de développement (GEDA) nous avons tenté et ça fonctionne ! Dans notre organisation, chacun des associés est amené à s’occuper des veaux. Nous avons commencé en allaitement 1 repas par jour en volume de buvée variable. Avec un effectif en nurserie parfois important, il devenait complexe de gérer les volumes à distribuer en fonction de l’âge.
 

En pratique, quelle est la recette du plan constant ? 
Les veaux rentrent en nurserie en case individuelle juste après vêlage et reçoivent 2.5 L de lait de leur mère matin et soir pendant 5 jours. Puis, ils passent en plan constant dès le 6ème jour de vie pour au moins 8 semaines. 
Pendant ces 8 semaines, nous distribuons 3 L de buvée 1 fois par jour quel que soit l’âge du veau. Nous sevrons les veaux le samedi matin. Après leur dernier repas, nous les changeons de lots. Au sevrage, les veaux doivent consommer au minimum 2 kg de concentré équilibré par jour. 
Nous utilisons une poudre constituée de 30% de lait écrémé (18% de matière grasse, 21.5% de protéines brutes). Pour 1 L de buvée, nous mélangeons 200 g de poudre dans 800 ml d’eau chaude. Nous préparons la quantité totale pour l’allaitement du jour à l’aide d’un mixeur à lait mobile. 
En complément de l’allaitement, dès que les veaux passent en plan constant avec de la poudre, ils reçoivent un concentré équilibré (17.5% de protéines brutes) et de la bonne paille à volonté. Ils ont bien sûr de l’eau propre à disposition.

 

Quels sont résultats au niveau des croissances des génisses?  
Nous avons suivi la consommation ainsi que les croissances avec des mesures barymètre, celles-ci se sont avérées tout à fait satisfaisantes. Les veaux compensent la baisse d’apport de lait par la consommation de concentrés. Le développement et le gabarit de nos primipares sont très bons et avons eu très peu de problèmes sanitaires liés à des diarrhées alimentaires. 
Cette technique d’allaitement, nous permet surtout plus de facilité et de simplicité dans la transmission d’informations entre associés. La personne qui doit allaiter les veaux sur la semaine, arrive en nurserie le matin, plus de question à se poser. Une fiche récapitulative est éditée pour la semaine avec le nombre de veaux en plan constant, le litrage d’eau chaude et eau froide (pour un lait à 40-42°C) à mixer avec la quantité de poudre équivalente à utiliser. On gagne du temps!

 

Pour alléger le travail d’astreinte, les adhérents aux groupes Lait des GEDA (Groupe d'Etudes et de Développement Agricole) ont mis en place des techniques simplifiées d’élevage des génisses. Renseignez-vous! 

 

En savoir plus : Virginie Lesage et Pierrick Boulan, Conseillers Bovins Lait.