Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Les moissons démarrent…attention aux busards

Les moissons démarrent…attention aux busards

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page
Sauvetage de jeunes busards dans le Solesmois

Sauvetage de jeunes busards dans le Solesmois

Un numéro de téléphone est disponible 7 jours sur 7 pour toute information ou intervention : 07.83.99.88.29

Pour nicher, les busards choisissent une céréale déjà assez haute, essentiellement l'escourgeon ou le blé. Les femelles pondent trois ou quatre œufs dans une simple cuvette couverte d’herbes sèches, à même le sol. La plupart des poussins naissent courant juin pour s’envoler courant juillet. Si quelques jeunes arrivent à l'envol sans problème, beaucoup d'entre eux sont détruits par les moissonneuses avant d'être capables de voler, souvent à l'insu des agriculteurs.

 

Protéger les busards, c’est protéger vos récoltes 
Ces rapaces sont de grands destructeurs de rongeurs. Un couple et leurs jeunes peuvent consommer chaque saison plus d’un millier de mulots, campagnols et jeunes rats. Le reste, minime, de leur régime alimentaire, est constitué d'insectes, de jeunes oiseaux et de jeunes lapins. Le Nord et le Pas-de-Calais comptent quelques dizaines de couples de busards nicheurs. Trois espèces se reproduisent dans nos cultures. Le Busard cendré, le Busard Saint-Martin et le Busard des roseaux. Les plumages des mâles et des femelles n’ont pas les mêmes couleurs. Les mâles sont plus clairs avec l'extrémité des ailes noires.Les femelles sont brunes avec un croupion blanc ou non selon l’espèce. 

 

Que faire si vous trouvez des indices ou un nid de busard ?
Lors de la moisson, en priorité dans les champs d'escourgeon plus précoces, gardez à l'esprit qu'une nichée de busards pourrait soudainement apparaitre devant la moissonneuse. Si cela vous arrive, la meilleure solution est de contourner le nid en laissant quelques mètres de culture autour. Si cela n’est pas possible, stoppez la machine et placez les poussins dans une caisse ou un carton fermé (la manipulation est sans risque) puis contactez rapidement par téléphone le Groupe ornithologique et naturaliste (GON)* pour une prise en charge des oisillons le plus vite possible. 

*Les bénévoles du GON interviennent pour repérer les couples nicheurs, localiser les nids et, si nécessaire, prendre les dispositions propres à la sauvegarde des nichées en accord et en collaboration avec les agriculteurs.

N° de téléphone disponible 7 jours sur 7 pour toute information ou intervention : 07.83.99.88.29