Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Mise à l'herbe: observez vos prairies

Mise à l'herbe: observez vos prairies

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

C’est le moment de faire un "tour de prairie" pour prendre les bonnes décisions. Passage d’entretien mécanique, date du 1er apport azoté, 1er déprimage. Voici nos conseils.

L’entretien mécanique : à raisonner au cas par cas
Selon  les essais d' Arvalis, l’aération des prairies (par hersage ou utilisation d’un outil profond) n’augmente pas leur rendement. L’utilisation du hersage est recommandée lorsque la prairie est infestée de taupinières ou si elle a subi d’autres dégâts. Cette technique permet aussi d’étaler les bouses de l’année précédente pour en répartir les éléments minéraux et organiques. Deux techniques d’entretien mécanique existent : 

  • Griffer le sol, à l’aide de la herse pour arracher les mauvaises herbes superficielles et aérer le sol (ce qui évite le retour de la mousse)
  • Scarifier pour aérer superficiellement, relancer l’activité microbienne et accélérer la minéralisation de la matière organique (l’azote est libéré plus rapidement pour une meilleure pousse de printemps). 

Si l’objectif est de sursemer derrière sans but de recouvrir les espaces vides en sortie d’hiver, le hersage reste également une bonne technique. Dans ce cas, les espèces conseillées sont le Ray Grass Anglais ou le Ray Grass Hybride pour la graminée et le trèfle blanc ou violet pour la légumineuse.

Ne ratez le 1er apport azoté
Vous voulez optimiser le rendement? votre 1er apport doit être réalisé dès que possible pour augmenter le nombre de talles et récolter tôt de l’herbe en quantité. Pour connaître la date optimale, référez vous à l’outil internet « Date N’ Prairie ».

Fractionnez vos apports
La quantité d’azote à apporter au 1er passage dépendra de vos objectifs de rendement. Dans tous les cas, il est conseillé de fractionner. Ainsi étalés, les apports permettront à la fois d’obtenir une pousse d’herbe régulière et de qualité, et donc une meilleure performance de vos animaux.

Réalisez le déprimage dès que possible
La date de la mise à l’herbe dépendra de la portance des sols. Pour optimiser le rendement, le déprimage va permettre un bon démarrage des prairies grâce au tallage des plantes (elles seront plus productives, les dicotylédones indésirables étant étouffées. Pour le réussir, le travail doit être réalisé sur toutes les parcelles avant le 1er mai…ce qui implique une mise à l’herbe au plus tard le 1er avril !

Contacts: Olivier PRUVOST et Quentin DEWILDE, Conseillers Productions animales