Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités

L'actualité en détail

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Pour plus de RESILIENCE, pensez stratégie!

Comment résister aux aléas? S’il n’existe pas de recette magique et unique, la stratégie choisie est, elle,déterminante. Amaury et Marie-Odile Smets, éleveurs associés à l’EARL de la Ferme de la Clarine près de Lille, témoignent.  

«Sur les 600 000 litres de lait produit par nos 70 vaches laitières, 25 000 sont transformés en yaourts et crèmes glacées et vendus dans un point de vente collectif. Le choix des produits n’a pas été fait par hasard, les yaourts et crèmes glacés nous apportent une forte valeur ajoutée dans un environnement où la concurrence reste faible», explique Amaury Smets. Les cultures fournissent une autre plus-value grâce aux contrats de production de semences. «Cette valorisation de notre production s’est faite en conservant un équilibre de vie sain et durable. Là aussi des choix ont été opérés pour réduire notre charge de travail ou du moins la contenir. Nous avons mis en place la ration sèche, et délégué l’alimentation en CUMA. Un week-end sur 4 est libéré pour nous permettre de souffler». La liberté et l’autonomie de décision sont des facteurs décisifs dans les choix stratégiques de l’exploitation : «j’ai limité ma délégation pour garder la main et avoir des pratiques cohérentes avec mes objectifs professionnels et personnels. En transformant ma production, j’ai pu m’en réapproprier la commercialisation et dispose d’une plus grande marge de manœuvre».


"Ne restez pas isolé(e)"
Guidés par l’envie de redonner du sens à leur métier, les éleveurs veulent maintenir une proximité avec les consommateurs. «C’était pour nous une évidence! Les journées portes ouvertes et le magasin nous permettent d’entretenir ce lien. Nous restons ainsi à l’écoute des consommateurs et des évolutions de consommation». Egalement engagés dans une démarche agroécologique, par convictions personnelles mais aussi pour répondre aux attentes de la société, Amaury et Marie-Odile réduisent leur utilisation de produits phytosanitaires. L’implantation de pâtures, l’installation de nichoirs à insectes, la mise en place d’une zone de jachère autour de la ferme ou encore la plantation d’arbres et de haies favorisent la biodiversité fonctionnelle. Ici, la recherche de valeur a permis aux exploitants de rebondir pour maintenir la rentabilité de leur exploitation. Cette résilience est le fruit d’une stratégie pensée et réfléchie. La diversité des éléments liés à leur exploitation a été prise en compte et les objectifs contrôlés régulièrement à travers un tableau de bord incluant des indicateurs tels que la qualité du lait, le taux de mortalité,… «Une autre clé de réussite est de ne pas rester isolé, le collectif est important, la CUMA, l’Agriculture Durable ou encore le Panier Vert ont participé à notre adaptation». Et vous, votre exploitation est elle résiliente? 


Pour en savoir plus sur la résilience, ne manquez pas le séminaire EuroDairy: le 18 décembre

Le séminaire de clôture a été organisé à l’image du projet, c’est-à-dire riche en témoignages et en échanges. Le rendez-vous est fixé à 10h à ABLAINCOURT-PRESSOIR (80320) et sera l’occasion de faire le point sur les travaux, les outils, les résultats et de s’informer sur les innovations mises en place par nos voisins européens.
Inscription par mail auprès de collette.wacheux@agriculture-npdc.fr.